LA RECONSTRUCTION DES NATIONS Agrandir

LA RECONSTRUCTION DES NATIONS

    Auteur

  • Editeur GALLIMARD
  • Langue Français
  • EAN13: 9782070148523
Dans ce livre de 2003 devenu un classique, Timothy Snyder retrace, sur une durée de plus de quatre siècles, la construction ...

En savoir plus

Attention : dernières pièces disponibles !

35,00 €

Dans ce livre de 2003 devenu un classique, Timothy Snyder retrace, sur une durée de plus de quatre siècles, la construction et la reconstruction de l'idée de nation dans l'Europe du Nord-Est. À l'orée de l'ère moderne, en 1569, la création de la République polono-lituanienne, couvrant les territoires polonais, bélarusses, ukrainiens et baltes actuels, correspondait à une vision de la nation ouverte, fondée sur la citoyenneté et tolérante envers les langues et les religions.
Cette conception s'est brisée avec la révolution polonaise de 1863 et l'émergence du nationalisme moderne, qui lui a substitué des critères ethniques, linguistiques et religieux. Ceux-ci ne tarderont pas à susciter d'innombrables atrocités, qui culmineront avec les nettoyages ethniques réciproques entre Polonais et Lituaniens. La synthèse de cette histoire, Timothy Snyder la trouve dans le fait qu'une politique polonaise sage a abouti, après la chute du communisme, à l'abandon des revendications territoriales entre voisins orientaux, au gel des frontières issues de l'Union soviétique et à la construction de l'avenir par une intégration à l'Ouest.
  • Auteur TIMOTHY SNYDER
  • Editeur GALLIMARD
  • Année de publication 2017
  • Langue Français
LA RECONSTRUCTION DES NATIONS Dans ce livre de 2003 devenu un classique, Timothy Snyder retrace, sur une durée de plus de quatre siècles, la construction et la reconstruction de l'idée de nation dans l'Europe du Nord-Est. À l'orée de l'ère moderne, en 1569, la création de la République polono-lituanienne, couvrant les territoires polonais, bélarusses, ukrainiens et baltes actuels, correspondait à une vision de la nation ouverte, fondée sur la citoyenneté et tolérante envers les langues et les religions. <br /> Cette conception s'est brisée avec la révolution polonaise de 1863 et l'émergence du nationalisme moderne, qui lui a substitué des critères ethniques, linguistiques et religieux. Ceux-ci ne tarderont pas à susciter d'innombrables atrocités, qui culmineront avec les nettoyages ethniques réciproques entre Polonais et Lituaniens. La synthèse de cette histoire, Timothy Snyder la trouve dans le fait qu'une politique polonaise sage a abouti, après la chute du communisme, à l'abandon des revendications territoriales entre voisins orientaux, au gel des frontières issues de l'Union soviétique et à la construction de l'avenir par une intégration à l'Ouest.
33,18 €